Rechercher
  • Simon Dusigne Sophrologue

Le Sophrologue Caycedien, l'accompagnant des phénomènes.

"_Regardez ce nuage, il ressemble à la Tour Eiffel.

_Certes, oui...

_Ne trouvez vous pas qu'il ressemble à la Tour Eiffel ?

_Oui, en effet.

_Ah, il ne ressemble déjà plus à la Tour Eiffel.

_Oui, la ressemblance a disparu...

_Mais avez vous bien pris conscience que nous observions depuis le début un nuage, ni plus ni moins?"


Voir une chose, un phénomène, tel qu'il est, et pas comme nous l'interprètons.

Faire l'effort d'oublier tout nos prérequis et notre savoir, pour se concentrer sur la chose même.


Cette compétence, dite phénoménologique, que doit acquérir le Sophrologue est essentielle car elle lui permet d'accueillir une personne, dans sa qualité d'être, unique, vivante.

Ainsi il "n'etiquette" pas, ne jette pas de "diagnostic", ne "plaque" pas sa personnalité et sa vision du monde sur celle de la personne.

Il la laisse libre de vivre ses propres découvertes, qui lui sont propres, et qui lui permettront de se construire en tant qu'individu à part entière et responsable.


Au fil de mes réflexions sur mon métier, j'en viens à penser que le Sophrologue n'est pas un guide, il ne montre pas le chemin. C'est un accompagnant. Il accompagne la personne à parcourir le chemin unique qu'elle se construit.


La présence du Sophrologue est là pour accompagner la personne dans son entraînement existentiel, à travers des exercices et des techniques spécifiques.

De part cette posture phénoménologique, le Sophrologue va aider la personne à découvrir, et mettre en perspective, les sensations et émotions particulières qui auront émergé en elle pendant la séance.


L'objectif du Sophrologue n'est donc pas de projeter sur la personne ce qu'il lui semble bon pour elle, mais d'amener la personne à se révéler à elle même et de lui apprendre à accueillir positivement ce qui en ressort.


Une séance de Sophrologie est avant tout une rencontre entre deux êtres distincts, où nous mettons pendant un temps nos à priori, et nos jugements de côté pour observer et accueillir sans voiles ce qu'il se passe en nous.


Passer d'un état de conscience "ordinaire", (ou "voilé"), à l'état de conscience "Sophronique".



#sophrologie #caycedien #sofrocay #phenomene #developpementpersonnel #conscience #etre #bienetre #blog




5 vues
 

0638418360

  • Facebook

©2020 par Simon Dusigne, Sophrogue Caycedien. Créé avec Wix.com